Le Volcan nicaraguayen: Polémiques, géopolitique, sandinisme, réalisations (Cahiers libres) par Marie Duflo

December 12, 2018

Le Volcan nicaraguayen: Polémiques, géopolitique, sandinisme, réalisations (Cahiers libres) par Marie Duflo

Titre de livre: Le Volcan nicaraguayen: Polémiques, géopolitique, sandinisme, réalisations (Cahiers libres)

Auteur: Marie Duflo

Broché: 281 pages

Date de sortie: October 23, 2015

Éditeur: La Découverte (réédition numérique FeniXX)

Télécharger Lire En Ligne

Marie Duflo avec Le Volcan nicaraguayen: Polémiques, géopolitique, sandinisme, réalisations (Cahiers libres)

Le Volcan nicaraguayen: Polémiques, géopolitique, sandinisme, réalisations (Cahiers libres) par Marie Duflo a été vendu pour EUR 9,49 chaque copie. Le livre publié par La Découverte (réédition numérique FeniXX). Il contient 281 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Pour une bonne partie des médias européens et nord-américains, l'affaire est entendue : le régime sandiniste nicaraguayen, six ans après la chute de Somoza, n'est rien d'autre qu'un nouveau totalitarisme tropical. Mais les observateurs qui portent ce jugement sans appel — parfois sans jamais avoir foulé le sol du Nicaragua — se préoccupent davantage de conforter certains a priori idéologiques, que de faire connaître la réalité. C'est pour rompre avec ce discours de propagande, que les auteurs de ce livre ont décidé de rendre compte, sans complaisance ni concession aux modes du moment, de ce qu'ils ont vu au Nicaragua : des thèmes les plus polémiques (droits de l'homme, Miskitos, liberté de la presse, Église, contrôle de la société civile, élections), aux grands bouleversements qu'a connus la société nicaraguayenne (réforme agraire, éducation, santé), en passant par l'analyse de l'idéologie sandiniste, et la présentation du cadre géopolitique régional. Les auteurs de ce livre ont des points de vue parfois différents sur la révolution sandiniste. Mais, tous, considèrent comme inacceptable la volonté affichée du gouvernement américain de la détruire par tous les moyens, faisant bon marché du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Et ils soutiennent que la nécessaire solidarité avec les Nicaraguayens, face à cette agression, n'oblige pas à fermer les yeux sur les faiblesses et les insuffisances de leur Révolution, comme ce fut trop souvent le cas des mouvements de solidarité avec le tiers monde.